Test: La montre Garmin Fenix 6S Solar pour une préparation en altitude millimétrée

Notre test en montagne de la Garmin Fenix 6S Solar regorge de technologies.

Garmin est sans conteste, la montre qui dispose du gps le plus fiable pour nous sportifs. Tester la Fenix 6S Solar c’est surtout se confronter au meilleur des nouvelles technologies.

Test réalisé par: Marie Caroline SAVELIEFF – Images Marika

Garmin Fenix 6S 2

Si certains parlent de gadget, c’est tout simplement qu’ils ne la maîtrisent pas.

Charge à moi de vous convaincre et pour cela j’ai choisi de me focaliser sur 1 must pour les adeptes des entraînements à composante aérobie et de longue durée : l’oxymétrie qui mesure l’acclimatation en altitude.

Découvrons-le ensemble.

Présentation de la montre Garmin Fenix 6S Solar

 

Capture

GARMIN est une entreprise américaine créée en 1989 spécialisée dans la navigation GPS certes sportive, mais originellement dans le domaine de l’automobile, l’aviation et la marine. Pas de doute : Garmin n’est pas une marque gadget mais un véritable capteur d’activité professionnel.

Pour la petite histoire, son nom originel était PRO NAV. C’est en 1991 que GARMIN prend son nom connu jusqu’à ce jour qui n’est autre que le diminutif des 2 noms de famille des créateurs de l’entreprise GARY et MIN.

Garmin Fenix 6S 5

Je ne sais pas, mais lorsque l’on recherche une montre dédiée au sport, nous sommes souvent confrontés à une problématique : l’excès de choix.

Alors voyons comment se frayer un chemin.

  1. La gamme pour coureurs et triathlètes FORERUNNER et FENIX :

Nous avons tout d’abord la famille FORERUNNER suivi d’un chiffre. Plus ce premier chiffre sera petit (2…) plus elle sera destinée aux amateurs, pour atteindre au plus haute le chiffre 6 destiné aux spécialistes avides de technologie. Les chiffres 7 et 9 s’adressent aux triathlètes, et toujours avec l’idée que plus le chiffre est élevé plus il sera spé.

FENIX se différencie par des matériaux haut de gamme en vue d’une utilisation le plus axée outdoor.

La FENIX 6 n’est autre que la descendante de la FENIX 5 avec pour évolutions les plus notables, la cartographie intégrée en version PRO, et la mémoire qui a doublé.

  1. Le modèle « S » :

S signifie tout simplement petit gabarit : Small. La Fénix S est dotée d’un cadran plus petit destiné aux petits poignets ou aux sportifs qui ne désirent pas d’un ordinateur de bord greffé au bras.

Pour résumer, il existe un modèle FENIX (taille écran normal), FENIX S (petit), et FENIX X (grand cadran).

  1. La version SOLAR :

SOLAR permet de prolonger l’autonomie grâce à une chargement de la batterie par énergie solaire. Bien pratique si l’on pratique l’ultra, l’ironman ou bien, les courses en étapes ou que l’on ne souhaite pas emmener son chargeur en weekend au risque de l’oublier sur place.

Garmin Fenix 6S 3

La montre Garmin Fenix 6 : Pour un entraînement en altitude de professionnel

Garmin Fenix 6S 7

Aujourd’hui, bien que l’on sache pertinemment que la fréquence cardiaque avec une ceinture pectorale reste la plus fiable, je n’utilise que le cardio poignet pour une histoire de confort de course.

Mais saviez-vous que le capteur poignet situé sous le boitier de la montre de la FENIX 6 ne se limite pas à la mesure de nos battements cardiaques ?

Comme l’indique la photo, la FENIX 6 est munie d’un oxymètre de pouls qui calcule en temps réel la saturation en oxygène des capillaires sanguins.

Encore une donnée compliquée qui, comme beaucoup d’infos, ne nous servira à rien !

Détrompez-vous, cette donnée est essentielle pour ne pas réduire à néant vos entraînements lorsque l’on part pratiquer en altitude. En effet, cette donnée nous indique le niveau d’adaptation de notre organisme.

Je vous conseille d’ailleurs de prendre des mesures régulièrement de SPO2% avant d’arriver en altitude, au moment de votre arrivée et au fil des jours.

Cette estimation de la saturation en oxygène dans le sang sera à relier directement avec l’altitude.

Son principe : l’appareil émet de la lumière à travers la peau et mesure la lumière absorbée.

Sur le plancher des vaches, au niveau de la mer, notre saturation pulsée en oxygène est comprise entre 95 et 100%. Avec la montée en altitude et sans acclimatation préalable, notre organisme verra ses capacités baisser, baisser…. Inexorablement… Ou non…

Il est usuel de considérer que notre organisme mettra une dizaine de jours à s’acclimater à l’altitude. Cette norme variera en fonction de nombreux paramètres propres à chacun, car nous ne le répéterons jamais assez : chaque sportif est unique.

L’oxymètre de pouls permet à l’athlète, comme à l’entraîneur, d’individualiser au mieux sa pratique et ainsi de ne pas faire d’effort aérobie trop intense trop tôt et se limiter aux efforts en endurance fondamentale ou très courts et intenses inférieurs à la minute jusqu’à ce que l’oxymètre nous indique un chiffre >95%…

Garmin Fenix 6S 8

La FENIX 6 sera encore plus précise et concrète car à mesure des jours passés en altitude, elle nous indiquera notre niveau d’acclimatation en spécifiant l’altitude à laquelle nous sommes parfaitement acclimatés.

Vous pouvez constater ainsi sur la photo qu’après 10 jours en altitude, je suis fin prête à m’entraîner qualitativement à Font Romeu qui se situe à 1800m d’altitude. Je peux me projeter vers un entraînement spé sur la piste du lycée climatique située à un peu plus de 1800m.

En pratique, mon taux d’oxygène est revenu à la normale dans mon sang.

Garmin Fenix 6S 9

La montre Garmin FENIX 6 propose 2 options :

– Soit l’exécution d’un relevé de l’oxymétrie à la demande, soit un enregistrement automatique périodique, sachez que celui-ci consommera plus de batterie. C’est intéressant en début d’acclimatation mais une mesure moins régulière sera moins « mangeuse de batterie » à terme.

Garmin Fenix 6S 10

Pour résumer:

Je ne suis pas une grande fan du toujours plus d’options, de mesures, de chiffres qui nous noient car trop d’info, tue l’info.

Mais pour être une habituée des entraînements en altitude, je trouve cela magique de pouvoir enfin savoir QUAND on peut lâcher les WATTS.

Soyons clair, l’erreur la plus commune de l’athlète partant en stage en altitude reste le côté chien fou qui souhaite tout donner au maximum le plus tôt possible mais qui au final se brûle les ailes et s’en rend compte trop tard.

L’expérience se forge avec l’âge… Maintenant avec l’oxymètre de pouls de la FENIX 6 qui ravira aussi bien le traileur, que le coureur en prépa marathon, le triathlète, le cycliste, le skieur… Je ne vous ai pas parlé de la cartographie qui nous dessine directement sur la montre les pistes de ski, de rando …. C’est une autre histoire que je vous laisse découvrir par vous-même.

Montre POLAR FENIX 6 S SOLAR

Prix :              699.90 euros  

                        + 69.99 euros Moniteur HRM Dual

                        + 69,99 euros Moniteur HRM swim

+ 129.99 euros Moniteur de fréquence cardiaque HRM Pro

Accessoires : Support vélo chariot pour montre (12.99 euros)

                        Support vélo Quickfit quart (19.99 euros)

Spécificités : Moniteur optique de fréquence cardiaque

                        Altimètre baromètre

                        Oxymètre de pouls

                        Boussole

                        Thermomètre

                        Accéléromètre

                        Gyroscope

                        Gestion intelligente de la batterie

                        Rechargeable pendant l’activité

Articles connexes

Test des chaussures HOKA Carbon X 3

Test des chaussures HOKA Carbon X 3

Les modèles à plaque carbone font désormais partie du paysage running. Chaque marque a son (ou ses) modèles qui viennent concourir dans la catégorie. Hoka a...