Les chaussures Kiprun KS900 en test longue durée

par | 27 Juin 2022

Changement de CAP pour KIPRUN. Après avoir sorti plusieurs modèles performants dans des prix variant entre 70 et 90 euros, la marque décide de lancer le haut de gamme avec la gamme 900. Elle débute avec ces KIPRUN KS 900 et seront suivies en septembre par les KD 900 X, modèle à plaque carbone qui sera également en test sur notre site.

Test réalisé par: Julien GUYOD – Images: JND

Kiprun KS 900 18

Haut de gamme et haute performance, avec pour la première fois un modèle qui dépasse les 100 euros, à savoir 120. Nous sommes encore loin des chaussures qui coûtent plus de 200 euros mais c’est clairement un gros changement pour KIPRUN. Voici les promesses de la marque sur ces chaussures:

« Nos équipes de conception ont développé ces chaussures de running homme amortissantes, stables et confortables pour vos entraînements et courses jusqu’au marathon

Si l’amorti, le confort et la stabilité sont des critères importants pour choisir vos chaussures de running et avaler des kilomètres, alors les KS900 sont votre partenaire idéal ! A tester rapidement! »

Kiprun KS 900 9

Petit tour des chaussures au déballage :

La tige n’est à mon sens pas le point fort du modèle, dans le sens où elle est plutôt rigide. Malgré cela, après plusieurs sorties cela a tendance à s’atténuer. L’enfilage reste cependant toujours délicat. En-dehors de cela, une fois au pied c’est très confortable et le mesh est respirant et solide, il n’y aura pas d’usure prématurée. Il vient bien verrouiller le pied ce qui renforce une stabilité déjà grande.

Kiprun KS 900 4

La languette est rembourrée avec de la mousse et est très confortable. Celle-ci vient bien envelopper le dessus du pied. Le laçage avec des lacets plats est très performant. A tel point que j’ai réalisé le test dans des chaussures trop grandes, une pointure de trop. Pourtant à aucun moment je ne me suis senti en difficulté tellement le pied est bien maintenu. La semelle de propreté, elle, peut se retirer pour y insérer une semelle orthopédique.

 

Kiprun KS 900 3

La toe-box n’est ni trop large, ni trop étroite. En fait, le système de laçage permet de faire un peu ce que l’on veut, d’un ajustement au plus près du pied à plus d’espace, il y a une grande liberté. Pour ma part, c’est clairement la première paire de chaussures que je peux prendre sans problème dans deux pointures différentes.

La mousse MFOAM présente dans la semelle intermédiaire est issue d’un travail qui a duré plus de deux ans. Elle permet selon la marque un amorti très moelleux tout en ayant une très bonne réactivité. L’épaisseur laisse peu de place au doute sur l’intention. L’amorti sera évoqué plus bas.

Kiprun KS 900 5

En ce qui concerne le drop qui est de 8 mm, le choix est logique au vu du large public visé. De plus, peu de marques proposent un drop plus réduit sur ce genre de modèles. Pas de surprise à ce niveau-là.

 

Kiprun KS 900 6

Pour le talon, le contrefort présent contribue lui aussi au très bon verrouillage du pied. Que ce soit en 40 ou en 41 pour ma part, j’ai été frappé de voir à quel point le pied est bien maintenu. Pas de glissement de talon à prévoir, logique au vu de la stabilité des KS 900.

La semelle extérieure est dotée de plusieurs rainures et de caoutchouc très résistant placé à des endroits stratégiques. Cela fonctionne très bien, l’adhérence est excellente, de même pour la traction. On voit qu’elle a été conçue pour accompagner le coureur dans tous ses entraînements et sur beaucoup de terrains. J’en reparlerai plus bas.

 

Kiprun KS 900 7

Test terrain

J’ai couru avec plusieurs modèles KIPRUN par le passé et j’étais vraiment impatient de voir quel allait être le résultat pour ce changement de gamme. Autant dire tout de suite que le résultat vaut le détour !

Il y a tout de même un point que je pense devoir aborder en préambule. Je peux me tromper, mais je pense que l’expérience  sera différente suivant l’attaque du pied. La marque décrit la mousse comme « un matelas très souple, moelleux, qui offre beaucoup de confort et de support et duquel il est facile de se relever. »

Lors de mes premières foulées, je ne ressentais pas ce côté évoqué, du moins pas au point de pousser la comparaison avec un matelas. En observant les chaussures et cette mousse, j’ai lors de ma sortie suivante essayé de modifier ma foulée pour attaquer talon.

La différence est frappante, on retrouve pleinement ce qui est décrit par la marque. Pour autant, la conduite avec une foulée médio-pied n’est pas désagréable loin de là, mais correspond peut-être moins à ce qui est décrit.  Je vais les passer au crible :

Kiprun KS 900 1

Le confort

Les chaussures sont très confortables. Comme je disais plus haut, l’ajustement est parfait. On peut serrer comme on le souhaite avec un bon verrouillage du pied sans que cela ne soit désagréable.

Cela permet de plus beaucoup de latitude, pour ceux qui souhaitent de l’espace ou non. La mousse présente dans la languette ajoute au sentiment de confort.

Les chaussures ont été pensées pour les longues distances et cela aurait été inconcevable qu’elles négligent ce paramètre. On se sent bien dedans et on peut sans peine enchaîner les kilomètres.

Il y a un signe qui ne trompe pas lors d’un test, c’est quand on prend avec plaisir les chaussures et d’ailleurs sans réfléchir au test, on les prend juste parce que l’on en a envie. C’était le cas pour moi lors de ce test.

Sans égaler le confort (légendaire) de Asics Nimbus, les KIPRUN KS 900 sont vraiment très agréables et remplissent le contrat à ce sujet.

Kiprun KS 900 10

Son dynamisme

Le descriptif de la marque est clair sur ce point, elle met en avant : le confort, la stabilité et l’amorti. Autrement dit, il s’agit d’un modèle pensé pour accompagner tous les coureurs sur toute distance avec ces trois points forts.

Ce qui signifie que le dynamisme n’est pas l’ambition première des KS900, ce qui est logique avec l’arrivée prochaine des KD 900 X avec une plaque carbone, qui viendront dans la gamme pour jouer dans cette catégorie. Pour autant, la mousse est suffisamment réactive et les chaussures assez légères pour avoir un dynamisme largement suffisant pour la plupart des coureurs. Comme j’ai pu l’observer sur d’autres mousses de marques concurrentes, elles « s’adaptent » à l’envie.

 

Pour des footings, sorties longues le confort est là, mais quand on accélère les chaussures savent répondre. Cela ne peut pas être non plus comparé à des modèles plus légers ou plus orientés vitesse, mais le dynamisme est satisfaisant et sera amplement suffisant pour une majorité du peloton. Sur du tempo long aucun problème. C’est un peu moins fluide sur piste pour des répétitions courtes, mais le modèle est très léger pour un modèle de cette catégorie et la mousse MFOAM fait le reste.

Les KS900 ont donc un dynamisme satisfaisant et permet sans problème d’être envisagé comme modèle unique servant à l’entraînement et à la compétition, principalement sur marathon qui est la distance clairement visée par KIPRUN.

 

Kiprun KS 900 11

L’amorti

L’épaisseur de la semelle intermédiaire laisse peu de place aux doutes. Les KS 900 offrent une protection optimale pour l’absorption des chocs.

L’amorti est conséquent et permet d’affronter sereinement toute distance. Je m’attendais à m’enfoncer dans le sol à chaque foulée, mais cela n’a pas été le cas. Même en attaquant talon et avec cette sensation « matelas », le rebond est là et il n’y a pas d’écrasement. La transition est fluide et les foulées s’enchaînent avec rapidité. Les impacts sur bitume ne sont pas du tout traumatisants et ce pendant longtemps au vu de la durée de vie.

Il s’agit clairement d’un des gros points forts des KS 900. Les chaussures sont clairement un allié de taille pour les coureurs qui veulent enchaîner les kilomètres avec beaucoup de protection et de confort. La semelle intermédiaire fournit l’amorti parfait pour les marathons ou pour des distances supérieures, ou bien évidemment pour n’importe quel type de sortie.

Sa stabilité

Confort, amorti et un troisième point mis en avant par la marque : stabilité ! L’ajustement et le verrouillage du pied sont tellement bons qu’il est dur de les prendre en défaut. Même dans la pointure au-dessus, que ce soit en descente, montée, virage, à aucun moment je n’ai senti mon pied partir.

L’effet matelas aurait pu être problématique comme sur certains modèles où l’on s’enfonce et où on perd de la stabilité. Mais les chaussures sont très souples et le rebond permet de palier à cela. De plus, la semelle est plus large que sur les autres modèles KIPRUN, ce qui va apporter une meilleure répartition des impacts lors des appuis au sol. D’une manière générale, une zone de réception élargie permet une meilleure stabilité.

En clair, le déroulé du pied se fait naturellement et la stabilité est très bonne. On peut donc enchaîner sereinement les kilomètres et ce quel que soit le type de séance, pas une surprise le S de KS signifie stabilité.

Celles-ci seront très bonnes également sur d’autres terrains, logique car c’est un partenaire d’entraînement qui doit accompagner les coureurs partout.

Kiprun KS 900 12

Usage, dureé de vie

Même si le terrain de jeu est clairement la route, ou la piste, on peut très bien aller courir sur des chemins ou d’autres terrains. La semelle extérieure est robuste et offre une bonne adhérence sur sol humide.

Sur terrain boueux ou autre terrain technique, il n’y aura pas de miracle, les chaussures n’ont pas été conçues pour cela. Mais pas de souci pour la plupart des chemins que vous trouverez, avec juste un petit point pour les cailloux ou graviers. Les rainures présentes pour l’adhérence sont souvent encombrées de petits cailloux qu’il faut déloger à la fin de la sortie, mais comme sur beaucoup de chaussures.

Le modèle est pour foulée neutre, cela signifie qu’il n’y a pas de technologie prévue pour corriger une pronation ou autre. Je pense que cela conviendra à tous les coureurs, les chaussures « s’adaptent » très bien au pied. Comme je le disais plus haut, l’expérience sera peut-être différente suivant l’attaque du pied. Ce qui ne change en rien les qualités des chaussures qui seront exploitées quel que soit le coureur.

La durabilité est garantie 1 000 km ! Critère dur à évaluer tant les foulées, les usages sont différents. Je pense que ce que veut annoncer la marque est que les chaussures sont robustes et n’auront pas une fin prématurée comme des modèles concurrents.

Force est de constater qu’au terme des 500 km de test, la semelle a peu bougé, avec juste une légère usure sur le caoutchouc Le mesh, lui est comme neuf, il faut dire qu’en période de sécheresse, les terrains ne sont pas accidentés ou sales. Je les ai utilisées principalement sur piste cyclable et chemins non techniques. Rien ne me permet de suggérer que la promesse est fausse. Une mise à jour sera publiée au terme des 1 000km parcourus.

Quel que soit le niveau du coureur, tout le monde pourra y trouver son usage. Du débutant qui aura là un modèle polyvalent qui pourra l’accompagner idéalement sur toute séance ou compétition au coureur confirmé qui pourra enchaîner les sorties.

 

Bilan

Kiprun KS 900 6

KIPRUN monte le niveau de sa gamme et propose des chaussures redoutables de solidité, de confort et de protection.

L’amorti de la nouvelle mousse est très performant et permet de faire défiler les kilomètres avec beaucoup de plaisir et de sécurité, comme si les chaussures se faisaient « oublier » pour laisser place au plaisir de course. Des chaussures pour l’entraînement comme pour la compétition, les coureurs plus exigeants pour le jour J trouveront leur bonheur avec les KD 900 X qui arriveront prochainement. Les KS 900 pourront accompagner tout le monde sur toute distance et sur tout type de compétition sur route !

Récapitulatif technique du produit :

Modèle : KIPRUN KS 900

Poids : 255g en taille 41

Drop : 8 mm

Prix : 120 €

Foulée : neutre

Coloris : Corail fluo / NOIR / Blanc glacier

Terrain : Piste et bitume

Pour quel pratiquant : du débutant au coureur expert, toutes distances

Pointures : du  44 au 49 pour le lancement au 20 mai 2 022 puis du 39 au 49.

Tenue complémentaire au test des chaussures Kiprun KS 900

Pour finir, un petit mot sur la tenue portée lors du test, fournie par KIPRUN.

TEE SHIRT RUNNING HOMME RESPIRANT KIPRUN CARE ROUGE EDITION LIMITEE

T-shirt respirant et sans couture, il est très confortable et anti-irritation. Il est également très léger, avec une très bonne évacuation de la transpiration et une bonne aération. Vendu à un prix de 15 euros.

SHORT RUNNING HOMME LEGER KIPRUN LIGHT NOIR

Short conçu pour les sorties par temps chaud, il est très léger et avec un minimum de coutures pour plus de confort. Il y a une très bonne évacuation de la transpiration. Il y a une poche arrière pour le rangement et un slip intérieur. Vendu au prix de 20 euros.

CHAUSSETTES DE RUNNING RUN900 FINES MI-MOLLET NOIRES ECO-CONCUES

Chaussettes conçues pour une bonne protection du pied et pour limiter le risque d’ampoules. Pour cela elles sont très fines et tricotées avec du fil antifriction. La couture est placée sous les orteils dans le creux pour éviter tout frottement. Vendues au prix de 10 euros.

VESTE SANS MANCHE HOMME KIPRUN LIGHT NOIR

Veste sans manche conçue pour les temps frais et venteux. Très légère, elle peut se plier très rapidement pour la ranger dans sa poche. Elle protège du vent, est déperlante (peut protéger d’une pluie fine), compacte, très aérée mais protège également du froid. Vendue au prix de 20 euros.

Articles connexes

Test des Asics Metaspeed Sky

Test des Asics Metaspeed Sky

Dans la « course » aux chaussures les plus performantes, chaque marque rivalise d’ingéniosité pour tirer son épingle du jeu. Asics se démarque de la...

Test des chaussures HOKA Carbon X 3

Test des chaussures HOKA Carbon X 3

Les modèles à plaque carbone font désormais partie du paysage running. Chaque marque a son (ou ses) modèles qui viennent concourir dans la catégorie. Hoka a...