Faut-il avoir plusieurs paires de running

par | 22 Juil 2021

Faut-il posséder plusieurs paires de running? La question est sensible, car elle touche un point d’équité : le budget. On aime souvent dire que la course à pied est un sport accessible à tous, qu’il suffit d’avoir une paire de chaussures et c’est parti !

Lorsqu’on s’y met, on s’aperçoit rapidement du coût. Entre les équipements électroniques, les tenues, les vestes, les inscriptions aux courses… Et aussi les chaussures ! Le budget s’envole rapidement.

Sujet réalisé par: Julien GUYOD – Photos JNB Photos

Plusieurs paires de chaussures 4

Si nous rajoutons en plus le fait de posséder plusieurs paires, on touche un point délicat, à savoir que tous les coureurs ne seront pas à la même enseigne.

Précisons, en ce début d’article que l’on peut posséder une seule paire de chaussures. Je vous invite à aller voir le test des Brooks Launch 8, c’est le genre de modèle polyvalent qui peut convenir à beaucoup de coureurs comme paire unique. Il y en a d’autres, chaque marque possède un modèle à utilisation mixte. Il est possible pour les budgets serrés de s’en sortir.

Plusieurs paires de chaussures 5

Il y a aussi la possibilité de profiter des promotions, ventes privées etc… Cela peut être une bonne façon d’avoir plusieurs paires. Pour être clair, en posséder plusieurs sera clairement un avantage.

Prenons l’exemple du trail, doit-on avoir les mêmes spécificités pour un format court ? Intermédiaire ? Long ? Pour le terrain cela peut aussi varier, courses nature, trail en montagne, terrain boueux ou rocailleux etc… Il existe beaucoup de modèles différents. Je ne vais pas développer ce point qui mériterait à lui seul un autre article. Je ne vais pas non plus parler des pointes d’athlétisme et je vais plutôt m’intéresser aux chaussures de route.

Cela se justifie d’autant plus avec l’apparition sur le marché des modèles dernière génération avec mousses performantes et plaques de carbone. Avec un prix entre 200 et 300 euros en général, la question du budget est centrale. Il va y avoir ceux qui pourront s’offrir ces chaussures et les autres.

 

Plusieurs paires de chaussures 6

D’autant plus que ces modèles sont pour le jour J et que les marques y associent d’autres modèles pour l’entraînement.

Je vais dans la suite de l’article m’attarder sur les avantages sans revenir sur la question du budget.

Plusieurs paires de chaussures 9

On pourrait essayer de dénombrer les différentes catégories de chaussures suivant leur usage. La distance est un facteur à prendre en compte et la vitesse également. Ainsi que le terrain, la foulée etc… Cela peut vite devenir complexe et illisible, c’est pourquoi je fais le choix de distinguer trois catégories principales : entraînement à basse et/ou moyenne intensité, entraînement à haute intensité et compétition.

 

Trois paires de chaussures peuvent être un vrai plus. Après on peut regrouper deux des trois catégories, par exemple avoir une paire pour l’entraînement et une paire pour la compétition. Ou alors avoir une paire pour les entraînements en endurance fondamentale et une autre paire qui servirait aux entraînements rapides et pour la compétition.

Plusieurs paires de chaussures 1

Trois paires peut être quand même très intéressant. Cela permet de profiter des spécificités de chacune. Commençons par les modèles dédiés aux footings, avec beaucoup d’amorti qui sont souvent assez lourds. Pour un débutant et/ou un coureur avec plus de poids que la moyenne, ce sont des modèles à privilégier.

Ces modèles sont intéressants pour tout le monde car ils permettent d’avoir une bonne protection et le poids des chaussures incite à des allures plus basses, idéale pour ces séances. Même chose sur les sorties longues, l’amorti permettra de limiter les risques de blessure.

Autre avantage du poids des chaussures, la sensation de courir léger quand on prend d’autres chaussures. Faites le test suivant, échauffement avec une paire plus lourde puis changement de chaussures pour la séance. On a l’impression de voler.

Plusieurs paires de chaussures 8

Pour les séances rapides, une paire plus légère et avec du dynamisme permettra de se rapprocher des sensations de course et aussi d’avoir de meilleures performances.

 

Attention à ne pas non plus prendre des modèles de compétition trop souvent à l’entraînement, mieux vaut les garder pour le jour J. C’est de la logique de base, si j’ai des chaussures plus légères et/ou plus performantes le jour de la compétition, je vais pouvoir maintenir les allures d’entraînement plus facilement.

 

Pour les séances de rythme, cela peut aller de répétitions de 30/30 jusqu’à de l’allure marathon sur de longs intervalles. On pourrait donc là encore cibler certains modèles pour  toutes ces séances qui sont assez différentes.

Brooks 1

Cela peut aller vite, on peut rapidement empiler les modèles, guetter les ventes et aller dans l’excès. Il faut se méfier car ce n’est pas toujours pertinent. Un modèle dynamique avec de l’amorti permettra de faire toutes les séances rythmées de façon très satisfaisante.

 

Est-ce utile d’avoir une paire pour les sprints ? Une paire pour les intervalles type 1000-2000 ? Une pour ceux plus longs ? Nous pouvons continuer à décortiquer toutes les séances pour y trouver un modèle dédié, chacun est libre sur cela.

Brooks 2

Comment ne pas parler des modèles de compétition, ceux dont tout le monde parle en ce moment. On ne peut plus nier aujourd’hui le gain apporté par les paires avec une plaque de carbone. Gain chronométrique, mais aussi en terme de récupération, de fatigue musculaire, de plaisir de course…

 En plus de faire tomber les records, courir avec procure une sensation incomparable. Au vu du prix, c’est un investissement que tout le monde ne pourra pas faire, d’autant plus pour une paire que l’on portera peu.

 Sachez que ces chaussures apporteront un vrai plus. Au départ d’une course, il y a clairement ceux qui les ont et les autres, cela pose des questions d’équité.

Plusieurs paires de chaussures 7

On pourra se limiter à une ou deux paires à des prix plus abordables. Il ne faut pas oublier que l’on peut réaliser de très bonnes performances sans ces chaussures.

Conclusion:

Varier les paires est un atout non négligeable. Cela permet de profiter de toutes les spécificités des modèles suivant les séances. Egalement de limiter le risque de blessures.

Cela peut aussi permettre de varier les plaisirs et de casser la monotonie d’un plan d’entraînement.

Il faut juste faire attention à ne pas tomber dans l’excès et bien cibler les besoins.

Articles connexes

Test des Saucony Guide 14

Test des Saucony Guide 14

c’est noël avant l'heure. La rédaction RunSpirit m’a envoyé une paire de Saucony Guide 14 à tester. Pour cette première expérience de testeur, je n’ai pas la...

Les 20Km de Paris en présentiel !

Les 20Km de Paris en présentiel !

Les 20Km de Paris en présentiel auront bien lieu. Les vacances d’été se terminent mais ces dernières ont été riches en préparation pour les participants aux...