Test des Asics Gel-Nimbus 24 le Best-seller de la marque

par | 4 Avr 2022

Les Asics Gel-Nimbus 24 un incontournable de la marque.

Inutile de présenter Asics, géant mondial du running. D’ailleurs, est-ce utile de présenter les Nimbus ? S’il s’agit de la vingt-quatrième édition, cela signifie qu’elles ont son public. Elles font partie des modèles iconiques, comme les Pegasus de Nike ou les WaveRider de Mizuno.

Test réalisé par Julien Guyod – Photos: JND

Asics Gel Nimbus 24 7

Pour ma part, ce sera une première, non pas avec Asics, mais avec des Nimbus. Petit descriptif officiel :

  • Mesh jacquard monofilament.
  • Languette renforcée.
  • Coque talon interne.
  • Mousse FlyteFoam et mousse FlyetFoam Blast+.
  • Gel avant et arrière.
  • 3D midsole design.
  • Medial guidance Trusstic.
  • Semelle intérieure Ortholite X-55.
  • Semelle de contact intégrale AHAR+.
  • ASICS Lite Rubber.
Asics Gel Nimbus 24 13

Petit tour des Asics Gel-Nimbus 24 avant de passer sur le terrain :

Le mesh est en jacquard monofilament. Je ne sais pas combien de fois je vais utiliser le mot confort dans ce test, mais je ne vais pas avoir le choix. Sans couture, extensible, proche du pied. En les mettant, on se sent tellement bien dedans que l’on n’a presque plus envie de les enlever après la séance. Cela est probablement lié à la Structure 3D SPACE CONSTRUCTION, qui d’après la marque, améliore la compression de la foulée. Il est également très aéré. Je parle rarement de la languette, mais ici je la trouve parfaite. Ce n’est pas simple à décrire, mais elle accompagne le mouvement lors de la foulée. Cette languette « à soufflet » donne vraiment l’impression d’être comme dans des pantoufles.

Asics Gel Nimbus 24 14

Pour la toe-box, on est sur du classique. Ni trop large, le mesh enveloppe bien, mais le côté extensible fait qu’on ne s’y sent pas à l’étroit, le pied trouve bien sa place. On peut noter également la semelle intérieure, amovible pour ceux qui ont des semelles orthopédiques.

 

Asics Gel Nimbus 24 17

La semelle intermédiaire est complexe. L’image ci-dessous montre les différentes couches. Pour ceux qui seraient inquiets qu’avec moins de poids que sur les 23 il y ait moins de protection, ils peuvent être rassurés. On trouve la mousse FLYTEFOAM, des capsules de gel à l’avant et à l’arrière ainsi que la nouvelle mousse FLYTEFOAM BLAST +, plus légère que la PROPEL. Je reparlerai de l’amorti plus bas.

Asics Gel Nimbus 24 1

En ce qui concerne le drop qui est de 10 mm, c’est classique au vu de ce qui se fait actuellement. J’aurais aimé qu’il soit plus réduit, mais les NIMBUS sont vraiment destinés à un très large public. On peut noter qu’il est de 13 mm sur la version féminine.

Asics Gel Nimbus 24 16

Le talon est très bien maintenu, le pied ne bouge pas grâce à la coque interne. Pas de glissement à prévoir de ce côté-là, ce qui n’est pas une grande surprise au vu de la stabilité des chaussures.

Asics Gel Nimbus 24 2

Dans la semelle extérieure, qui est une des autres nouveautés en comparaison avec les 23, il y a deux principales technologies : AHAR+ et ASICS LITE. Les encoches de flexion sont plus profondes, pour un meilleur déroulé du pied. Elles sont également à mon avis à l’origine de cette sensation parfois un peu ferme mais douce. La semelle est en contact intégral avec le sol, possible grâce à la technologie TRUSSTIC (supports renforcés en carbone qui permettent une sorte de rebond au niveau de la voûte plantaire), intégrée dans la semelle pour étendre la mousse jusqu’au centre du pied. Le caoutchouc est très résistant et plus léger, ce qui fera une très bonne durée de vie.

Asics Gel Nimbus 24 15

Vingt-quatrième édition. Quand on y pense, beaucoup ont dû un jour rentrer dans un magasin pour commencer la course à pied, prendre une paire de Nimbus et depuis ils ne la quittent plus. A chaque nouvelle sortie, ils la remplacent.

Pour beaucoup, le running est indissociable de la marque et de son fameux gel. De l’avis de certains spécialistes, Asics a profité de ce large public fidélisé et n’a pas forcément cherché à innover, proposant les mêmes produits année après année peu modifiés.

Depuis 3 ans le monde du running bouge beaucoup, notamment avec l’arrivée des modèles carbones. C’est le propre d’une grande marque que de savoir réagir. MetaSpeed, NovaBlast, DynaBlast et d’autres, Asics a sorti plein de produits innovants et performants.

 

Asics Gel Nimbus 24 10

Comme je le disais, je n’ai jamais couru avec des Nimbus. Je partais sur ce test avec des idées reçues sur ce modèle, je pensais même savoir le contenu de l’article avant d’avoir couru avec : une paire confortable avec beaucoup d’amorti mais peu de dynamisme. Sauf qu’Asics a décidé de faire peau neuve avec ces 24 et j’ai vite compris mon erreur dès les premières foulées.

Première surprise à la pesée. 274g en 41, on est loin des 320-330g habituels pour les modèles de cette catégorie. Les 24 se sont allégées de 20g par rapport aux 23, notamment grâce à leur nouvelle mousse dont je parlerai plus bas. Ce n’est pas un poids plume, mais clairement ce poids va permettre de laisser la porte ouverte à beaucoup de choses.

Deuxième surprise en courant avec. L’amorti est plus ferme que ce à quoi je m’attendais. Pas du tout désagréable pour autant. Heureusement d’ailleurs, sinon pour une routière cela aurait pu être problématique.

Asics Gel Nimbus 24 6

L’image plus haut illustrait la complexité de la semelle intermédiaire. On y retrouve le légendaire gel d’Asics, indissociable de la marque. Je pense que c’est surtout un marqueur pour rassurer les fidèles de la marque tant l’essentiel repose sur la mousse, enfin ici les mousses.

Déjà la mousse FLYTEFOAM, déjà présente sur de nombreux modèles de la marque, mais surtout la toute nouvelle FLYTEFOAM BLAST+. La BLAST était déjà la nouveauté sur des modèles qui ont fait sensation (NOVABLAST, DYNABLAST), mais ici c’est la BLAST+ qui a été allégée et qui a gagné en densité. 

En plus de la semelle extérieure, c’est certainement cela qui donne cette sensation plus ferme que sur les modèles habituels de la marque. Et c’est également cela qui permet de gagner 20g par rapport aux NIMBUS 23.

Autant le dire tout de suite, pour moi les NIMBUS 24 sont une totale réussite. N’ayant pas de point de comparaison avec les précédentes versions je ne peux juger. Je retrouve clairement des marqueurs habituels sur la légende de ce modèle.

 

Asics Gel Nimbus 24 3

La protection est telle qu’on peut enfiler kilomètres après kilomètres sans aucun souci. C’est bien évidemment un modèle pensé pour le marathon donc pour des distances très longues. Je parlais de la fermeté, mais pour autant la conduite reste très douce. Le contact au sol est très agréable. On ne s’enfonce pas dans le sol et on ressent cette douceur à chaque foulée.

Le confort légendaire des NIMBUS est bien là. Que ce soit au niveau de la protection, du mesh, de la languette, bref tout dans ce modèle évoque ce mot, à mon sens elles peuvent clairement prétendre au titre de chaussures les plus confortables. C’est peut-être pour cela que l’envie de courir avec était forte. 

La stabilité est très bonne, entre la conduite douce mais ferme grâce à une bonne densité de la mousse, l’accroche, le mesh extensible proche du pied et le talon qui est très bien maintenu, dure de la prendre en défaut. Sur certains modèles dédiés aux longues distances, assez lourds et avec des semelles très épaisses on peut s’enfoncer dans le sol.

Cette version allégée des Nimbus ne fonctionne pas ainsi. On peut avaler les kilomètres confortablement mais aussi en changeant de rythme sans risque dans les virages.

Asics Gel Nimbus 24 9

En ce qui concerne l’amorti, la protection, le confort, toutes les cases sont cochées. Ce n’est pas une surprise pour moi, je le disais en début de test, cela correspond à l’image renvoyée par la série des Nimbus. Mais la marque a décidé de rendre les choses un peu différentes.

Je pense que l’évolution des chaussures avec les plaques carbones induit un changement pour tous les modèles. La recherche de performance est plus présente, même pour un modèle légendaire comme celui-ci. Clairement c’est réussi.

Non seulement avec 274g on est sur un poids très raisonnable qui permet d’envisager beaucoup de choses, mais en plus la nouvelle mousse est très performante. J’ai vraiment été très surpris dès les premières foulées. Ma première course avec était une sortie longue d’1h45, où je devais être à une allure entre 3’50 et 4′. 

Le mix entre protection, fermeté, douceur mais aussi dynamisme bien plus présent que je ne l’aurais pensé a changé la donne. J’ai parcouru 28km en 1h45 soit 3’45 au kilo. Autant dire que pour une sortie longue tempo ce modèle est parfait.

Asics Gel Nimbus 24 4

Dans le test, j’ai poussé sur de l’allure semi, avec réussite. Egalement sur des répétitions de 200 ou 300. Sans surprise, cela fonctionne un peu moins bien. Mais ça passe quand même sans problème. On ne pourra bien évidemment pas comparer avec des modèles plus légers dans les 200g ou moins. Mais je le redis, on peut très bien faire les séances quand même et dans de très bonnes conditions.

Le dynamisme permet clairement d’envisager le modèle pour un semi, bien évidemment pour un marathon pour le jour J. Pourquoi pas également sur des distances plus courtes. Pour ceux qui ne veulent pas s’encombrer de plusieurs paires c’est parfait. D’ailleurs, parmi les fidèles des NIMBUS, qui prennent ce modèle chaque année comme paire unique, je pense qu’ils apprécieront le profil nettement plus dynamique que sur les versions précédentes.

Je ne pense pas qu’il soit utile de préciser que cette paire est parfaite également pour les footings. Récupération, allure fondamentale, les Asics Gel-NIMBUS 24 savent accélérer quand on leur demande mais savent rester douces quand on veut aller plus lentement.

Pour la surface, c’est clairement une routière, mais ça passe très bien sur les chemins ou sentiers non techniques. Après bien évidemment ce n’est pas un modèle de trail. Pour qu’elle soit performante et qu’elle le soit longtemps, autant privilégier les bons terrains pour elle.

La semelle extérieure est très performante également. Je n’ai pas ressenti le “contact intégral” annoncé dans le sens où je n’ai pas senti qu’elle me forçait à changer de foulée. La traction est très bonne avec une accroche sans faille, ce qui accentue le dynamisme. Dans une séance de côtes, que ce soit en montée, descente, virages, aucun problème.

Autre bonne surprise, un des points faibles habituels des routières est l’adhérence sur sol humide. Là clairement, elle s’en sort très bien. Pas de glissement, même sur bande blanche trempée. Là encore, je parle sur route et non sur terrain technique.

La durée de vie dépendra comme à chaque fois de l’usage. Dans tous les cas elle sera longue, les NIMBUS sont conçues pour avaler les kilomètres et rien dans le test ne me suggère une usure prématurée. La paire accompagnera les coureurs pour plusieurs marathons, course et préparation incluse.

On peut noter pour finir la présence de détails réfléchissants, pour améliorer la visibilité dans des conditions de faible luminosité.

 

 

Asics Gel Nimbus 24 5

Bilan

Dépoussiérer un modèle iconique était un gros challenge pour ASICS, tant elle avait son public nombreux et fidèle année après année.

Pour moi, c’est totalement réussi. Les marqueurs habituels des NIMBUS sont là : l’amorti est conséquent, la protection très élevée et le confort juste parfait. On peut avaler les kilomètres sans problème.

La nouvelle mousse FLYTEFOAM BLAST + plus légère permet d’avoir un très bon dynamisme et une très bonne stabilité. Sans être le modèle le plus performant de la marque, cela permet sans problème de l’utiliser en compétition en plus de l’entraînement !

Les coureurs plus exigeants se tourneront vers des modèles comme les METASPEED ou les DYNABLAST pour plus de légèreté, sinon il n’y a aucune restriction sur l’usage. Un modèle qui plaira à tout le monde !

Asics Gel Nimbus 24 8

Récapitulatif:

Modèle : Asics Gel-Nimbus 24

Poids : 274g en taille 41,5

Drop : 10 mm, de 16 à 26 (13 mm pour les femmes, de 15 à 28)

Prix : 180 €

Foulée : neutre

Semelle intermédiaire : FLYTEFOAM et FLYTEFOAM BLAST+

Semelle extérieure : AHAR+ et ASICS LITE

Terrain : Piste, bitume, sentiers

Pour quel pratiquant : pour tout le monde, toute distance. Surtout dédié aux plus longues.

Pointures : du 39 au 51,5

Coloris : 9

Articles connexes

Test des Asics Metaspeed Sky

Test des Asics Metaspeed Sky

Dans la « course » aux chaussures les plus performantes, chaque marque rivalise d’ingéniosité pour tirer son épingle du jeu. Asics se démarque de la...