Maurten: La nutrition sportive

Maurten

Maurten : une algue naturelle pour assurer performance et digestibilité.

Nous avons tous eu l’envie de connaître les secrets d’entraînement de nos idoles du sport.

Même si nous n’aurons jamais ni leurs jambes, ni leurs poumons et par voie de conséquence ; leurs performances, nous cherchons à optimiser nos performances à notre mesure.

Test réalisé par: Marie Caroline Savelieff – Athlète – Diététicienne du Sport – Images: Marika

Quel est le point commun entre Kipchoge, Mo Farah, Galen Rupp, Chelimo ou bien encore Dani Martinez ? Côté entraînement pur, je n’ai pas trouvé, mais si l’on se penche dans leur garde-manger de l’effort, nous y trouverons une marque suédoise : MAURTEN.

La marque Maurten 

La marque suédoise MAURTEN a vu le jour en 2015 en vue de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des sportifs durant un effort très sollicitant et intense pour optimiser la digestibilité à l’effort et augmenter ainsi les capacités d’absorption des glucides (notre carburant principal de l’effort intense) par l’organisme.

Pour qui ?

Initialement dédiée uniquement à l’élite des coureurs des membres NN Running Team, notamment en vue du fameux projet sub 2, la marque suédoise s’est progressivement ouverte à un plus grand public de coureurs, mais pas que : cycliste, nageurs, triathlètes mais également les sports collectifs avec pour point commun : la recherche de la performance.

Maurten 1

Soyons honnêtes, à contrario, la marque ne s’adresse pas au sportif que j’appellerai du dimanche. N’y voyez aucune ségrégation mais il n’y aura nul besoin d’opter pour une boisson ou un gel MAURTEEN si l’effort n’excède pas 1 heure et s’il est à très forte dominante aérobie.

En effet, si moins d’une heure, l’eau suffira en terme d’apport et si l’effort est à dominante aérobie, le carburant principal sera les graisses. Le sportif puisera beaucoup moins dans les réserves en glycogène et surtout aura une digestion plus aisée car l’afflux sanguin sera mieux préservé au niveau du système digestif.

Enfin, ce gel ainsi que cette boisson n’ont rien de grisants en terme de goût. Quitte à choisir, autant opter pour un aliment de l’effort plus sympathique tant côté texture que plus largement niveau palatabilité. Ce midi c’est foie de veau ou hamburger-frites… C’est à peu près le même choix : on optera pour le foie de veau (sauf amateurs !) uniquement en cas de peur d’être carencé en fer et par voie de conséquence, contre-performant. Autant prendre une barre de céréales au chocolat ou une boisson goût pastèque-fraise plutôt qu’un aliment sans goût.

Maurten 4

Pourquoi Maurten ?

Pour améliorer la performance, cela en vue de limiter les pertes en glycogène et de maintenir une glycémie stable, UN APPORT GLUCIDIQUE EST INDISPENSABLE.

A ce besoin en sucres, il faut rajouter des sels minéraux pour COMPENSER LES PERTES EN SELS contenus notamment dans la transpiration.

Dans ce cas un bon coca et quelques bretzels et le tour est joué !

Si seulement… Mais vous oubliez alors un facteur clef : vos capacités digestives.

Sur un effort intense, l’athlète se doit de faciliter le travail de son système digestif qu’il met à mal car l’afflux sanguin se dirige alors principalement vers les muscles sollicités et non l’estomac. De plus, les sports non portés telle que la course à pied n’améliorent pas les choses en créant un choc supplémentaire à chaque foulée.

Maurten 6
  • Le premier impératif : éviter de mâcher, opter pour ce qui se rapproche du liquide. Le gel et la boisson seront donc nos alliés.
  • Deuxièmes impératifs multifacettes : La juste concentration en glucides, en sel, l’osmolarité et plus spécifiquement le type de glucides. Sans oublier la température !

Un seul double objectif ; Faciliter la vitesse de vidange gastrique et l’absorption intestinale de la solution et la vitesse d’utilisation des substrats par les muscles.

MAURTEN propose ainsi une solution avec plusieurs types de glucides justement dosés en vue de permettre une plus grande quantité assimilée.

  • POUR LE GEL : Du Glucose et du fructose.
  • POUR LA BOISSON : De la maltodextrine (polymère du glucose) et du fructose.

MAURTEN complète cet apport glucidique, par du sel (Chlorure de sodium) pour compenser les pertes sudorales liées à l’effort.

Enfin, les gels et les boissons MAURTEN recèlent d’un autre ingrédient novateur dans le domaine de la nutrition du sportif : l’HYDROGEL permettant à la boisson d’être facilement transportée de l’estomac à l’intestin où l’eau, le sel et les glucides sont absorbés

Maurten: Qu’est-ce que l’Hydrogel ?

L’hydrogel n’est pas une invention de MAURTEN, la marque suédoise a juste transposé dans le domaine de la nutrition du sportif ce biopolymère utilisé comme épaississant dans le secteur de l’industrie alimentaire.

Son principe : retenir l’eau telle une éponge. Et telle une cerise sur le gâteau énergétique, l’hydrogel Maurten est fabriqué à partie d’INGREDIENTS ALIMENTAIRES TOTALEMENT NATURELS :

  • L’ALGINATE : une algue
  • LA PECTINE : connue pour la fabrication des confitures et gelées en vue de donner de la texture à ces dernières. On la retrouve dans la pomme, le coing ou bien encore le citron.

Pour résumer, l’hydrogel est NATUREL, VEGAN, SANS GLUTEN, NI LACTOSE ET HALAL, SANS COLORANT NI CONSERVATEUR ARTIFICIEL.

Il conviendra à tous les publics à la recherche du meilleur pour performer.

Maurten 3

A lire nos articles: Santé Diet

En pratique

Vous l’aurez compris, on ne choisit pas MAURTEN pour ses goûts, textures, couleurs arc-en-ciel. Ici, pas de problème de riche : tout le monde sera logé à la même enseigne et vous ne passerez pas 3 heures à hésiter entre goût vanille, café, coup de fouet, boost ou bien encore anticrampe.

LE GOÛT : Neutre. Et si ça ne vous plait pas, circulez !

LA TEXTURE :

– Gélatineuse pour le gel. Oubliez les gels se rapprochant d’un sirop très épais, si je pouvais imager la texture, je dirais façon gélatine du pâté en croute. Pour ma part je ne suis pas fan, mais après la surprise (pas des plus agréable), cela passe et même bien. Pour l’avoir testé notamment sur un 20 km en compétition, je n’ai rien eu à déclarer et suis même assez satisfaite de ma performance, si c’était à refaire, on reprend le même gel et on recommence !

– Pour la boisson. Liquide ! Spécificité importante pour la dilution : évitez les eaux minérales et particulièrement calciques qui limiteront la dilution du mix drink.

LES OPTIONS :

Outre gel ou boisson, vous aurez le choix de la concentration glucidique de la boisson et la présence ou non de caféine.

  • LA CAFEINE améliore la vivacité et l’attention et réduit la perception du corps à l’effort. 1 gel contiendra l’équivalent d’1.5 expresso, c’est-à-dire 100 mg.

3 mg de caféine par kg de poids de corps sont recommandés en vue d’augmenter la performance. Il vous sera possible, en fonction de votre gabarit, d’y adjoindre un expresso avant course. Dans la limite de 200 mg par athlète.

  • LA CONCENTRATION GLUCIDIQUE est facile à comprendre car elle s’illustre par le nom chiffré de la boisson ou du gel : 100 / 160 / 320 correspondants aux nombres de calories. L’apport énergétique étant uniquement constitué de carbohydrates, nous pouvons en conclure facilement que plus le chiffre est élevé, plus la teneur glucidique le sera.

GEL OU BOISSON ?

Soyons claires : plus l’aliment est liquide, mieux il sera toléré et même si ce gel est plus digeste que la moyenne, la boisson le sera toujours plus car alliée à de l’eau.

Il est tout à fait possible de varier les 2 et même d’’alterner avec un autre aliment de l’effort que vous avez préalablement testé si le corps vous en dit.

D’ailleurs, même si l’on vous sous-entend que ce gel n’a pas besoin d’eau pour être digéré, restez prudent et optez pour une consommation couplée de façon proche à de l’eau. N’oubliez jamais que l’eau reste l’aliment le plus indispensable à la performance puisqu’1% du poids de corps perdu en eau équivaut à 10% de la diminution des performances cognitives et physiques… 2% à 20% des performances en moins… Un bel handicap que de ne pas ou trop peu ou pas assez régulièrement boire.

Avant même votre alimentation spécifique de l’effort, pensez à vous entraîner à boire et de ce côté, pas de secret : même les grands champions se contenteront de l’eau du robinet pourvue qu’elle soit présente en quantité sur les ravitos !

Bonne perf à vous !

Articles connexes

La cerise et ses bienfaits

La cerise et ses bienfaits

La cerise, le nouvel eldorado du sportif d’endurance? C’est une peu la fête des fruits et légumes, algues et autres aliments miracles depuis un grand nombre...