Test des chaussures Altra Superior 5 trail homme

par | 7 Déc 2021

Cela fait plusieurs semaines que j’ai la possibilité de « jouer » dans les sentiers ou plutôt de tester les nouvelles ALTRA SUPERIOR 5 ! La marque américaine qui n’était pourtant pas en nombre dans mes rangements de chaussures, prend une place de plus en plus importante. Altra continue de me surprendre, tant sur le plan de l’esthétisme que sur le plan pratique et dynamique !

Allons voir de plus près ces chaussures qui esthétiquement ne sont pas pour me déplaire et qu’ALTRA a dotées d’une couleur Orange Vif ! Elles ne passent pas inaperçues ! J’adore !

Test réalisé par: Jerome VAUDIN

ALTRA Superior 5 22

Décortiquons les Altra Superior 5 !

En ouvrant la boîte je suis franchement surpris. Elles ne font pas trail mais plutôt baskets de tous les jours, très passe partout ! La légèreté de ces chaussures et leur faible épaisseur de semelles me laisse perplexe cependant quant à leur adaptation sur les terrains Réunionnais. Nous verrons par la suite. 

On retrouve tout de suite le physique, la morphologie « la marque » d’ALTRA avec la THOE BOX large ! Les chaussures sont vraiment évasées sur l’avant et à ne pas s’y méprendre ce sont des ALTRA !

La finition est vraiment parfaite, tout se raccorde et s’accorde. Les couleurs vives avec des contrastes (orange vif/ noir/ bleu) donnent un visuel plutôt dynamique et jeune. Le logo de la marque sur le côté avec le rappel de noir sur les lacets et l’intérieur de celles-ci contraste.

Je les trouve vraiment sympas et vives !

ALTRA Superior 5 9

Commençons par la semelle bleue « MAX TRACK » qui est un atout de la marque. La semelle avec ses dessins de doigts de pieds remarquables tout comme ses crampons qui ont changé au niveau de la disposition pour les rendre plus agressifs et permettre une meilleure accroche, tant en descente qu’en montée. Crampons multidirectionnels et procédé TrailClaw : traction et accroche tant en descente qu’en montée.

On retrouve la semelle intermédiaire en mousse qui permet d’absorber les chocs, elle n’est pas épaisse (21mm) mais semble être comme un coussin absorbeur, avec le drop zéro, les chaussures restent fines.

Les chaussures sont vraiment légères et le mesh leur donne un effet de légèreté mais aussi de respirabilité. Le mesh semble bien résistant et les coutures comme les points d’accroches avec le pare pierre sont vraiment très bien finis. Tous les assemblages sont nickels et cela donne vraiment un effet « class » à ces chaussures.

Le pare pierre est vraiment bien intégré et il n’est pas massif, si bien qu’on peut se demander son efficacité. (on en reparle dans le test).

ALTRA Superior 5 19

Le chausson semble vraiment confortable avec le talon « arrière des chaussures » qui est légèrement rembourré mais qui est plutôt souple, tout comme l’ensemble des chaussures. La languette est particulière, elle n’est ouverte que d’un côté et vient englober, recouvrir de droite à gauche le pied. Nous verrons pendant le test si c’est un atout ou pas.

Le laçage est bien réparti et les boucles de passage des lacets sont proches de telle façon à pouvoir équilibrer ou lasser avec plus ou moins de tension selon les envies. Les lacets ronds sont assez longs, voir un peu trop longs, nous en reparlerons pendant le test terrain.

La semelle intérieure est bleue et rappelle la couleur de la semelle et l’on peut insérer une semelle de protection la STONE GUARD qui comme son nom l’indique est une semelle de protection en plastique semi-rigide et amovible, inspirée sur la forme du pied. Celle-ci est amovible et vient se placer sous la semelle de propreté…

Le GaiterTrap : système d’accroche pour les guêtres est présent sur l’arrière des chaussures, mais l’on ne retrouve plus le petit anneau sur le devant de celles-ci. Altra aurait-il sorti une nouvelle façon de fixer les guêtres.

La Superior 5 ressemble à s’y méprendre, à un mélange de Lone Peak (modèle réservé aux ultra-traileurs) et d’Escalante (dans la gamme route de la marque).

ALTRA Superior 5 13

Après cette présentation visuelle, allons les tester !!!

Premier terrain de jeu, un petit sentier plutôt roulant parfois légèrement sablonneux voir terreux.

Lorsque l’on enfile les chaussures c’est vraiment une sensation de chausson ! A s’y méprendre ce ne sont pas des chaussures de trail !

Le recouvrement de la languette et vraiment très appréciable et l’on a ce ressenti que le pied est bien englobé dans les chaussures. Le laçage est plutôt précis et son dosage est facile à réaliser.

Les premières foulées sont assez étranges avec une impression que ces chaussures sont « folles », de flottement je dirais. Elles vous emmènent dans une autre façon de courir ! Leur poids plume, leur fine semelle et le drop zéro donnent envie de mettre les watts de suite !

Sur le terrain l’accroche est très bonne et la semelle max track joue vraiment son rôle avec ses crampons qui offrent stabilité et accroche.

Je n’ai pas mis le stone guard mais sur cette sortie cela ne m’a pas dérangé.

Sur ce sentier qui est plutôt mixte (sol, passage technique, passage rapide) les SUPERIOR 5 s’en sortent avec les honneurs pour ne pas dire extrêmement bien.

Ce petit parcours de 7km m’a mis l’eau à la bouche pour aller mettre ces SUPERIOR 5 dans le dur à MAFATE.

ALTRA Superior 5 10

Sortie dans MAFATE avec une sortie de 36km et 4200M de dénivelé ! Terrain plutôt sec mais avec des passages sur les galets (fond de la rivière) et sur un terrain vraiment différent.

J’appréhende un peu cette sortie car tant les SUPERIOR 5 m’ont séduit sur un petit parcours par son dynamisme et son confort, tant je crains que sur du plus long, elles rappellent à l’ordre.

C’est parti et on attaque par une descente de 45 min environ, je retrouve cette sensation que j’avais eu dans les petites descentes, comme si le pied allait arracher la toile le mesh des chaussures ou comme si le chausson bougeait ! Le pied ne vient pas taper en butée sur le pare pierre. C’est un peu compliqué à décrire mais j’ai vraiment l’impression que le mesh se déforme et laisse mon pied se placer dans la toe box.

La semelle rien à dire, les chaussures accrochent et elle reste joueuse, pas de glissade ni de décrochage. Après la descente vient la montée, les chaussures se font oublier et offrent un confort indéniable. J’ai mis cette fois ci la Stone Guard et je n’ai pas de soucis avec les pierres qui pourraient venir heurter ma voute plantaire.

Le pare pierre joue son rôle même si j’essaie de poser le pied de façon à ne pas trop taper l’avant de mon pied.

Les chaussures sont vraiment agréables et je n’ai ni échauffements, ni ampoules. J’avoue que le drop zéro demande tout de même une adaptation et surtout un travail musculaire spécifique. Ce genre de chaussures ne convient pas à tout le monde. Pour les habitués c’est vraiment une belle option et une sensation de « foulée naturelle »

Malgré la chaleur les chaussures restent sèches et la sueur est vite dispersée grâce au mesh qui laisse bien ventiler les pieds. Pareil dans le passage dans l’eau, les chaussures sèchent très vite.

ALTRA Superior 5 24

Ce genre de chaussures ne convient pas à tout le monde. Pour les habitués c’est vraiment une belle option et une sensation de « foulée naturelle »

Malgré la chaleur les chaussures restent sèches et la sueur est vite dispersée grâce au mesh qui laisse bien ventiler les pieds. Pareil dans le passage dans l’eau, les chaussures sèchent très vite.

Les lacets en revanche ont tendance à bouger pas mal, et une double boucle n’est pas de trop. Lors des passages dans les endroits humides ou lorsqu’il pleut et que les lacets sont mouillés, ceux-ci ont tendance à se défaire facilement. C’est dommage il n’y a pas de quoi les ranger !

Sur les passages de galets humides on remarque la petite faiblesse de la semelle qui n’a pas autant d’accroche qu’une semelle vibram. Le pied à tendance à se dérober… Attention !!

Après 36 km, je me dis que ces petits bouts de chaussures que je prenais pour des chaussures de balade m’ont encore fait revoir cet adage « l’habit ne fait pas le moine » !

 

Les ALTRA SUPERIOR 5 ne sont pas faites pour des grandes sorties mais elles peuvent tout de même être utilisées lors de trail de 30km. Elles demanderont au coureur un certain travail de pied et le poussera à aller de l’avant mais elles sauront tout autant être confortables et rassurantes sur les terrains divers et variés.

Leur légèreté et leur qualité de semelle, tout comme leur confort en font des chaussures excellentes pour le trail court.

 

ALTRA Superior 5 23

Bilan :

Comme je le disais auparavant les SUPERIOR 5 m’ont vraiment surpris ! Je ne pensais pas que ces « petites » chaussures de trail aussi fines et aussi légères permettraient un tel confort et surtout une belle dynamique dans la course. Le laçage de précision et la languette qui viennent enrober le pied permettent un maintien dans les chaussures qui pour ceux qui auraient un pied fin contribuent à maintenir le pied dans la TOE BOX. Celles-ci apportant vraiment un excellent confort de pose de pieds et surtout donnant au coureur qui est en pose plantaire ou sur l’avant du pied une action dynamique et confortable.

 La semelle MAX TRACK s’est révélée très polyvalente tant dans les montées que sur les descentes offrant ainsi une confiance au coureur pour aborder les descentes et maximiser l’accroche dans les montées. Le petit bémol vient des poses sur des pierres humides où l’accroche n’est pas aussi top.

 Globalement je ne peux que vous conseiller un modèle Superior et encore plus cette version. En complément de Lone Peak ou d’Olympus, elles seront parfaites pour les séances rapides.

 Points ++++++

Légèreté 250g

Confort

Dynamisme

Languette qui recouvre le pied

Solidité, robuste

Aérée

 Points ——–

Les lacets mouillés ont tendance à se défaire (un peu longs et lourds)

Chaussures qui demandent du pied et sollicitent beaucoup (défaut ou qualité)

Petit décrochage sur les pierres humides

Articles connexes