Le gilet hydratation KINETIK Rocket Maxx

par | 2 Avr 2021

Le gilet d’hydratation Kinetik Rocket Maxx est un accessoire essentiel dans la tenue du trailer.

Avec plus ou moins de contenance, ils permettent de transporter l’eau, la nourriture, les vêtements de rechange, la frontale, le matériel de première nécessité ! Il est loin le temps où l’on prenait un simple sac à dos pour courir et où celui-ci bondissait dans le dos ! « Les brûlures dans le bas du dos vous vous souvenez ? »

Par: Jerome VAUDIN – images Jerome sur l’Île de la Réunion

Le gilet Rocket Maxx « mini par le poids mais maxi par la taille »

Les gilets d’hydratation ont beaucoup évolué et se veulent de plus en plus confortables. Proches du corps afin d’éviter toutes ces sensations désagréables avec des matières de plus en plus légères aérées et techniques, ils doivent se faire oublier pour ne faire qu’un avec le coureur.

Kinetik n’est pas à son coup d’essai dans le domaine, son sac Rocket 3L avec ses 65gr, « une plume » reste l’un des plus vendus dans sa catégorie. Kinetik avait sorti le Sputnik, un sac en 6 litres qui n’était pas aussi compétitif que le Rocket.

Kinetik s’est donc remis en besogne pour sortir le nouveau Rocket MAXX en 7 L. Un Rocket qui offre encore plus de contenance pour pouvoir s’évader et transporter ce dont vous avez besoin sur vos sorties longues !

Gilet KNETIK Rocket Maxx 15

Le Rocket MAXX sous tous les angles

L’intérieur est composé d’un filet qui permet légèreté et aération. La matière du sac est revue avec le « Thinskin 80 » qui est un tissu léger mais surtout plus résistant et élastique. Pour ma part j’ai testé le BLOOD « rouge » que je trouve magnifique et le DARK qui lui a les 3 bandes de serrage où la marque KINETIK est inscrite. J’adore c’est vraiment joli et cela donne un cachet en plus ! Petit détail qui a son importance.

En effet Kinetik se démarque souvent par ses motifs, ses designs, ses couleurs qui sortent un peu de ce que l’on a l’habitude de voir chez d’autres marques.

 

 

Le poids 120gr une plume pour un sac de ce volume. Tout comme le rocket, le Rocket MAXX joue sur sa légèreté.

Le volume 7L pour stocker tout le matériel nécessaire pour des sorties longues et qui nécessitent des vêtements de change.

Les sangles : 3 sangles qui permettent un ajustement optimal

Le sac se compose de 8 poches dont 1 étanche dans le dos.
-Poche dos fermeture par scratch
-Poches latérales fermeture par scratch
-Coutures collées
-Sifflet intégré dans la sangle supérieure de serrage
-Nouvelles matières « Thinskin80 »
-Nouveau système de maintien
– Poche dos zippée Waterproof
– Emplacement pour poche à eau dans le dos
-Anneaux de maintien pour flasques
-Porte-bâtons
-Fixation pour étui à bâtons (carquois à bâtons)

– livré avec 2 flasques de 400ml (offre spéciale)

Gilet KNETIK Rocket Maxx 8

J’ai commandé une taille 2 comme mon rocket. Pour information je mesure 1m78 pour 70kg.

 La poche dorsale possède 2 petits scratchs sur la partie supérieure. Elle s’ouvre facilement et permet de stocker pas mal de matériel. Un coupe-vent, le matériel de sécurité, la frontale, une tenue de changes, une flasque de 500ml, et il reste encore de la place ! Il y a l’emplacement pour une poche à eau, bien sûr il faudra enlever un peu de matériel. En tout cas le litrage de 7 litres est extensible.

Gilet KNETIK Rocket Maxx 26
Gilet KNETIK Rocket Maxx 21

Restons dans la partie dorsale avec la poche zipée waterproof qui permet de stocker le téléphone ou des choses que l’on veut garder au sec. Le zipp permet de mettre en sécurité et de ne pas perdre les choses ( clefs, papiers ou autres).

 Les poches latérales (une de chaque côté) permettent aussi de stocker de la nourriture ou encore du petit matériel, que l’on a besoin d’attraper rapidement.

Les poches « faciales » sont elles aussi dotées d’un scratch et permettent une facilité d’accès lorsque l’on doit attraper rapidement, de la nourriture, le téléphone. Elles sont assez larges et pour ma part mon téléphone est à cet endroit, comme cela je peux prendre des photos.

Enfin les 2 poches supérieures pour accueillir les flasques sont en forme d’entonnoir.  Le système “FUNNEL” permet de bloquer et de stabiliser les flasques pour un maintien optimal quel que soit le remplissage des flasques.

D’ailleurs les nouvelles flasques 400ml s’intègrent parfaitement tout comme certaines 500ml d’autres marques. Les flasques étaient offertes avec le sac.

Gilet KNETIK Rocket Maxx 20

Toutes les poches sont pourvues d’une petite languette qui facilite l’ouverture de celles-ci.

A l’enfilage le sac est agréable et il vient se coller au corps sans être pour autant compressif. Le sac s’adapte complétement à la morphologie individuelle. On ne sent pas de gêne et il reste bien posé malgré le poids qui est reparti dedans.

Les 3 sangles d’ajustement permettent en fonction de votre « paquetage » de resserrer ou desserrer le sac sur vous. Elles sont dotées de petits clips qui viennent s’emboîter facilement.

A noter que la sangle supérieure qui est plus large possède quant à elle un sifflet, celui-ci faisant parti du matériel de sécurité.

Gilet KNETIK Rocket Maxx 19

Le sac enfilé, les réglages des 3 sangles faits, c’est parti pour des tests en nature avec des terrains et des conditions totalement différents !

Sur le plat, le sac reste parfaitement stable, rien ne ballotte. Le Rocket MAXX épouse parfaitement ma morphologie et même les flasques bien remplies ne bougent pas. Dans le dos le sac reste bien plaqué et il tombe au milieu du dos.

Le confort éprouvé en statique est confirmé en course : la matière stretch permet au sac d’épouser tous les mouvements du corps sans provoquer la moindre gêne, ni révéler la moindre zone de frottement.

En montée, le sac se fait oublier et l’on ne ressent aucune gêne. Ni frottement, ni sensation de contraintes. Les 3 sangles facilement réglables permettent d’optimiser le serrage en fonction du terrain (léger desserrage dans la montée des marches par exemple).

L’accès aux poches latérales et faciales est vraiment facile, je peux prendre mes barres « cook n run », bio et made in France ! Je peux aussi attraper mon téléphone et m’arrêter faire quelques clichés rapides, remettre le téléphone dans la poche.

Gilet KNETIK Rocket Maxx 12

Pour moi ce test allait vraiment prendre de la saveur dans la descente, non pas que je sois fan de descente mais forcément les contraintes dans le dénivelé négatif sont accentuées.

Après 1200m de dénivelé positif, c’est descente ! J’ai pris soin en haut de sortir ma veste Kinetik DRAKE de la poche dorsale et je l’ai remis dedans avant d’attaquer la descente, car au sommet ça pique un peu, surtout quand on est mouillé et même si l’on est à la Réunion, à plus de 2000m l’air est vivifiant !

Je resserre mes sangles. Le Rocket MaXX suit son prédécesseur le Rocket 3L. Il reste collé et ne bouge pas. Les flasques ne ballotent pas, c’est ce que je reprochais à l’ancien sac Sputnik 6L.

Les flasques 400ml sont d’ailleurs plus fines et s’enfilent très facilement dans le sac. Elles n’ont pas un goût de plastique prononcé et sont vraiment faciles de fonctionnement, il suffit de pincer le petit bouchon.

Gilet KNETIK Rocket Maxx 28

Le sac même avec la pluie et des conditions météorologiques difficiles est toujours aussi stable. Petit point, la sangle supérieure « la plus grosse » a tendance à se desserrer lorsque vous êtes chargé. J’ai donc fait un nœud pour bloquer le petit clip.

 J’ai pu parcourir pas mal de sentiers différents par rapport au terrain, au dénivelé, aux conditions climatiques, et même avec de la végétation assez virulente « vigne maronne » qui est pleine d’épines et qui déchire les tissus !

Le sac n’a rien, on ne peut pas en dire autant de mes bras et de mon t-shirt ! Il est donc plutôt résistant.

Malgré un bon nombre d’utilisation, il ne perd pas en élasticité ni en confort. Le lavage à la machine « il ne faut pas faire ça » se passe bien et il ne bouge pas ! Les couleurs, les matériaux restent identiques.

Gilet KNETIK Rocket Maxx 3

Votre titre va ici

Lors de tous ces tests j’ai vraiment pris du plaisir à porter ce sac si bien que je l’utilise dans toutes mes sorties même si elles sont plus courtes. Je l’utilise aussi dans des sorties en vélo, en canyon et spéléo.

Kinetik a réussi son pari en créant le grand frère du Rocket et en créant un sac à la fois technique et sympathique. J’avoue que le fait de pouvoir choisir entre différentes couleurs, différents designs me plaît beaucoup. Le sac se fait oublier et il fait corps avec le coureur, en tout cas avec ma morphologie. Comme je vous l’ai dit avant j’ai pris une taille 2 pour un gabarit de 1m78 pour 70kg.

Le prix est aussi un atout pour ce sac qui est à 79,99 euros sur le site de Kinetik, ce qui reste un prix tout à fait abordable aux vues de la qualité et de la contenance de ce sac.

Points fort : le poids

Le prix

Les différents coloris et design

Le confort

Les flasques offertes lors de ma commande (offre du moment)

Points faibles : la sangle supérieure qui peut se détendre

Gilet KNETIK Rocket Maxx 10

Articles connexes

OXY’TRAIL 2021 reporté

OXY’TRAIL 2021 reporté

OXY'TRAIL REPORTE LES 25 ET 26 SEPTEMBRE 2021Organisée par la Communauté d’agglomération Paris - Vallée de la Marne, la 8e édition Oxy’Trail aura finalement...

EcoTrail Paris 2021: Nous y étions

EcoTrail Paris 2021: Nous y étions

L'EcoTrail Paris 2021. Cette 14ème édition, avec Benjamin POLIN qui remporte le Trail - 80km en 5 heures 39 minutes et 43 secondes chez les Hommes et Sylvaine...