Nouvelles chaussures Kiprun KN 500 de Décathlon

Kiprun KN 500

Les nouvelles chaussures Kiprun KN 500 proposent un drop de 4 mm, qui tendent vers le minimalisme.

Elles vont s’approcher d’une foulée plus naturelle soit une foulée que nous aurions en courant pieds nus et avec une attaque avant/médio-pied.

En avant pour le test grandeur nature.

Test réalisé par: Cécile LENNOZ – Athlète – Photos: Antone P

Ce modèle a été développé par Décathlon pour offrir des chaussures permettant une foulée plus naturelle et de nouvelles sensations.

Je ne veux pas faire un article sur les avantages et/ou les inconvénients d’un faible drop dont les avis sont assez controversés et où l’on trouve déjà moult articles sur le sujet. Je précise que le drop est la différence de hauteur entre l’avant et l’arrière de la chaussure.

Ce drop a un impact direct sur les muscles et les tendons.  Un faible drop va plus solliciter les mollets et le tendon d’Achille, il faut être vigilant sur des changements trop rapides de drop.  Il est toutefois conseillé de le faire progressivement.

Kiprun KN 500

A la découverte des chaussures Kiprun KN 500

Au premier abord , on se trouve devant des chaussures au look assez minimaliste avec toutefois une vraie différence de couleur entre le mesh noir et la semelle au joli vert pastel parsemé de petits rappels roses qui procure un aspect sobre mais agréable et féminin.

Le mesh semble respirant et aéré avec un nombre important de petites aérations et il ne présente aucune couture.

Les chaussures Kiprun KN 500 s’enfilent comme des chaussons avec une belle petite languette rose au niveau du talon pour aider à l’enfilage et l’ajustement. Les pieds trouvent rapidement leur place et le col élastique va permettre à ces chaussures de s’adapter parfaitement pour ne faire plus qu’un avec eux.

Kiprun KN 500

La languette vient se poser naturellement et est solidaire au reste du tissu des chaussures, aucun risque de blessure ou de frottement dûs à cette languette qui se plierait ou serait mal positionnée

Kiprun KN 500

Le laçage ne monte pas très haut sur le coup de pied et les lacets plats ne permettent pas un ajustement très précis.  Il est compensé par l’élasticité de cette languette « intégrée » au reste des chaussures.

Avec un élastique légèrement plus ferme on aurait presque pu se passer de ces lacets qui n’apportent pas grand-chose au maintien global du pied. Par contre ce concept apporte une grande flexibilité au niveau de la tige.

La semelle extérieure a 3 encoches qui sont là pour aider au déroulé du pied en apportant un maximum de flexibilité

Kiprun KN 500

La semelle intermédiaire ne présente pas de spécificités notoires, on va trouver une mousse en EVA souple et légère pour absorber les chocs.

La semelle intérieure dite « de propreté » est amovible et permet d’adapter sa propre semelle si nécessaire.

Les chaussures Kiprun KN 500 sont légères, j’ai constaté un poids de 217g pour le modèle testé en taille 40.

L’espace dans la toe-box est plus que confortable, ne pas hésiter à prendre une ½ pointure en dessous de sa pointure habituelle, je conseillerais de les essayer avant achat.

 

Kiprun KN 500

Intéressons-nous à courir avec les Kiprun KN 500 :

  • Niveau amorti : c’est sans doute ce à quoi on doit s’attendre avec un modèle minimaliste : ça tape au sol, l’impact n’est pas doux. Cependant la semelle permet de ne pas ressentir toutes les aspérités du sol mais il faut quand même se contenter d’une course sur bitume ou sentier sans trop de cailloux.

N’étant pas habituée je me suis contentée de petites sorties que j’ai pu rallonger progressivement tout en repoussant la survenue de l’inconfort surtout ressenti au niveau des mollets. Je pense en effet qu’on s’habitue vraiment à ce léger drop à condition d’y aller très progressivement.

J’ai trouvé instructif cette initiation à un modèle minimaliste car on se surprend à se concentrer sur sa foulée et à la pose de son pied au sol, c’est un travail intéressant.

  • Niveau maintien : les pieds sont correctement maintenus à l’intérieur des chaussures et une grande liberté est laissée. Il faut être vigilant sur un sol irrégulier, on aura vite fait de se tordre une cheville si on n’est pas habitué à ce type de modèle.

 

  • Niveau adhérence : j’ai été surprise par une bonne accroche même sur sol mouillé.
Kiprun KN 500

En Conclusion :

Les KN 500 sont des chaussures de route pour toutes personnes souhaitant un modèle minimaliste avec pour les non-initiés le conseil d’y aller progressivement afin d’éviter une blessure.

Elles seront adaptées au coureur qui veut se rapprocher au mieux d’une foulée naturelle.

Ce modèle peut très bien s’adapter à des séances de piste mais ne pas s’attendre à un grand dynamisme.

Le modèle est bien travaillé, joli, et proposé à un prix plus qu’abordable pour une paire de running.

Prix constaté sur le site décathlon : 80€

Adaptées aux coureurs à foulée neutre, pour des sorties de distance variable pour un peu qu’on y soit habitué.

Taille : du 36 au 42 pour les femmes

40 au 47 pour les hommes

Coloris : Seul coloris existant : noir/vert pastel en modèle femme.

Gris perle/jaune ou noir/vert fluo en modèle homme

J’ai aimé :

  • un modèle minimaliste travaillé
  • le travail de pose de pied induit par ce genre de modèle
  • un rapport qualité prix imbattable sur le marché actuel
  • une bonne accroche

Caractéristiques techniques présentées pour les Kiprun Kn 500 by Décathlon :

Composition :

  • Extérieur : 80% polyester 13% polyuréthane thermoplastique 7% polyuréthane
  • Intérieur : 100% polyester
  • Semelle : 70% éthylène acétate de vinyle 15% polyuréthane 15% caoutchouc synthétique

 

Articles connexes

Le tee-shirt PUMA Run Graphic

Le tee-shirt PUMA Run Graphic

Le Tee-Shirt PUMA Run Graphic que j'ai testé lors de plusieurs de mes sorties running, que ce soit sur des footings plus ou moins longs ou des séances plus...